Faux-mage

Sauce au faux-mage

Pâtes au faux-mage et aubergines grillées

Avant d’être végétalienne, j’étais addict au fromage : j’aimais tout, même les fromages qui puent ! J’en mangeais quasiment à chaque repas et arrêter ne fut pas facile, mais j’ai eu la chance d’être plus ou moins forcée puisque j’ai commencé à faire de grosses réactions allergiques aux produits laitiers. J’ai donc arrêté d’en consommer bien avant la viande, même si je suis certaine que j’aurais pris cette décision sans avoir d’allergie.

Il m’est arrivé d’acheter du faux-mage en tranches pour me faire des croques-monsieur mais entre nous, je trouve le prix onéreux pour 5 ou 6 pauvres tranches que je garde comme le Saint-Grâal dans mon frigo. J’ai donc commencé à expérimenter le faux-mage maison et cela me paraît plutôt concluant. Ici, je vous donne ma recette très simple de sauce au faux-mage : bien sûr, le goût sera différent d’une sauce au vrai fromage mais c’est une sauce qui fait largement l’affaire pour remplacer. Je l’ai faite goûter à mon amoureux fan inconditionnel de fromage – français de Normandie oblige -, et il valide !

  • 1 patate douce cuite
  • 20cl d’eau
  • 80g de flocons d’avoines
  • 80g de levure de bière maltée (= levure diététique ou nutritionnelle)
  • Sel ou sauce soja à ajuster selon vos goûts, mais il en faut quand même pas mal

Il suffit de tout passer au blender et goûter. En fait, je fais ma sauce à l’oeil et les quantités sont juste pour vous guider les premières fois car les goûts de chacun sont différents (et puis j’ai pas envie de sortir ma balance…) ! Si elle est trop liquide, il faut rajouter un peu de flocons d’avoines ; si elle est au contraire trop épaisse, il suffit de rajouter un peu d’eau. Si vous trouvez que ça ne goûte pas assez de fromage, il faut juste rajouter un peu plus de levure 🙂

J’ai repris la recette de cheddar vegan de Lloyd Lang que j’ai simplifiée pour la transformer en sauce et elle peut même servir à faire des croques-monsieur, on peut la tartiner, l’ajouter dans des pâtes, du riz,… Bref : on en fait ce qu’on veut 🙂

Bon appétit !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *